Vos questions

Pourquoi ramoner ?

Pour la sécurité des biens et des personnes, en effet le ramoneur, gratte le conduit afin d’en retirer les suies, il s’assure également qu’il n’y a pas de bistre dans ce conduit (si c’est le cas, il en cherche la (les) causes(s). Il assure aussi la vacuité du conduit. Pour les économies aussi car 1 mm de suie représente une perte de rendement de 7 à 10 % de votre installation.

A quelle fréquence faut-il ramoner ?

La réglementation (règlement sanitaire départemental) impose un ramonage par an pour les combustibles gazeux et deux ramonages par an, dont un pendant la période de chauffe pour les combustibles bois et fioul.

Ce ramonage doit être effectué par un professionnel, mais pas n’importe lequel puisque la profession de ramoneur est réglementée.

Quel bois de chauffage choisir ?
  1. Du bois sec ! c’est-à-dire un bois de chauffage avec un taux d’humidité inférieur à 20%.
  2. Du bois de chauffage, pas de bois traité (palettes europe, rail de chemin de fer…).
  3. Les essences à privilégier sont les feuillus (chêne, hêtre…) mais les résineux ne sont pas proscrits voir même recommandés dans les poêles de masse ou poêles dit « haute température ».
Qu’est ce qu’un stère ?

Le stère, unité de mesure utilisée pour le bois bûche.
Un stère est un 1m3 (1 mètre de large par 1 mètre de long par 1 m de haut) en buche de 1 mètre.
Un stère en buche de 50 représente 0,8 m3Un stère en buche de 30 cm représente 0,7 m3.
Un stère en buche de 25 cm représente 0,6 cm3
Pourquoi : tout simplement par ce que plus les buches sont courtes, mieux elles se rangent.

Les bûches de ramonage sont-elles efficaces ?

Elles peuvent être un complément d’un ramonage classique, utilisée avant le passage du ramoneur. Elles vont assécher les suies. Mais attention, en aucun cas elles vous dédouanent de l’obligation d’un ramonage mécanique par un professionnel.

Comment éviter le bistre ?

Tout d’abord en utilisant du bois sec (-20 %) dans un appareil correctement dimensionné (pas trop puissant) avec un réglage de l’arrivée d’air adapté. Enfin, en ne commettant pas l’erreur de « charger » l’appareil en fin de soirée en coupant l’arrivée d’air, en espérant avoir de la braise le lendemain. Le ramoneur vous expliquera ceci en détail si nécessaire.

La vitre de votre appareil est un bon indicateur. Si elle noircie rapidement c’est le signe d’une combustion incomplète et probable création de bistre.

Quels risques encourus si on ne ramone pas un conduit ?

Chaudière gaz : les dépôts sont relativement faibles, seulement en cas de dégradation du conduit ou de la non vacuité de celui-ci (conduit obstrué). Une mise en sécurité de la chaudière est à craindre, voir une intoxication au monoxyde de carbone.

Combustibles solides (bois, granulés).

A quoi sert le certificat de ramonage ?

Il sert à deux choses :

  1. Prouver dans le cas d’un sinistre ou d’un recours sur défaut d’installation que vous avez correctement entretenu votre installation
  2. Notifier les constatations du ramoneur (non conformités, anomalies…)
Choisir un poêle à bûches ou un poêle à granulés ?

S’il existait une réponse, l’un ou l’autre aurait disparu. Le choix dépend de plusieurs paramètres. L’habitation, le style de vie (et oui, il faut alimenter le poêle à bois …), l’objectif (chauffage /agrément).

La visite d’un de nos techniciens et l’échange avec celui-ci, vous permettra de déterminer le bon compromis et ainsi de faire un choix.

Nous sommes à votre disposition afin de vous aider a mettre en œuvre votre projet.

Avec un poêle à granulés, quelle surface peut-on chauffer ?

Il n’y a pas de réponse simple à cette question, la base du calcul de dimensionnement est le volume ; En effet, une pièce de 40 m² avec un plafond à 2,5 m n’aura pas le même besoin de chauffage qu’une pièce de 40 m² avec mezzanine et plafond à 5 mètres. Ensuite, le niveau d’isolation nous permet de déterminer les déperditions et donc le besoin de chauffage.

D’autres paramètres entrent en compte, le volume ouvert « chauffable » par l’appareil, possibilité de distribution d’air chaud…

Quelle est la consommation d’un poêle à granulés ?

Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question, en effet beaucoup de paramètres rentrent en ligne de compte et seule une étude thermique dynamique effectuée par un bureau d’étude thermique nous permettrait d’être précis.

Ce qu’il faut retenir, c’est que pour 1 Kw de chaleur restituée, il vous en coutera :

Comment nettoyer la vitre de mon insert de cheminée ?

Nous allons vous donner 3 techniques efficaces, à vous de choisir la vôtre :

  1. Papier journal humide et cendre : vous devez au préalable prélever une petite quantité de cendre, la plonger dans un bol d’eau, patienter quelques instants. Puis, humidifiez une boule de papier journal et ne prélever que la laitance (le dessus) dans le bol. Il ne vous reste plus qu’à frotter.
  2. La pierre d’argile ménagère (préférer un petit conditionnement) et son éponge dédiée.
  3. Le produit pour vitre d’insert : vaporiser le produit sur un chiffon doux et frotter

Attention : ne jamais vaporiser sur la vitre au risque de dégrader le joint de porte et/ou la peinture de l’appareil.

Où placer son poêle à granulés ou à bois ?

La position idéale d’un appareil à convection naturelle est au centre du volume à chauffer. Pour les appareils à convection forcée, c’est un peu différent puisque l’appareil va brasser l’air du volume et le rendre relativement homogène.

Si l’on n’a pas de conduit de cheminée, peut-on installer un poêle à granulés ?

Il est presque toujours possible d’installer un poêle à granulés via la création d’un conduit ; Soit de manière traditionnelle en dépassant le faitage de 40 cm ; Soit de façon non-traditionnelle avec un appareil étanche et un conduit particulier, dans ce cas nous pouvons nous affranchir du dépassement du faitage (zone 2) voir sortir en façade, à l’horizontal (zone 3). Nous sommes à votre disposition pour étudier la faisabilité à votre domicile.

Si j’installe mon poêle à granulés au rez-de-chaussée, sera-t-il possible de chauffer l’étage ?

Cela dépend de plusieurs paramètres, la cage de l’escalier se situe proche de l’appareil ?

VMC, contre courant.

En théorie oui, puisque la chaleur monte. Dans la pratique, cela dépend de plusieurs paramètres comme la proximité de la cage d’escalier, l’habitation est-elle équipée d’une VMC, quel type de VMC, est-elle bien installée … . ?

Si j’installe mon poêle à granulés au rez-de-chaussée, sera-t-il possible de chauffer l’étage ?

Cela dépend de plusieurs paramètres, la cage de l’escalier se situe proche de l’appareil ?

VMC, contre courant.

En théorie oui, puisque la chaleur monte. Dans la pratique, cela dépend de plusieurs paramètres comme la proximité de la cage d’escalier, l’habitation est-elle équipée d’une VMC, quel type de VMC, est-elle bien installée … . ?

Quel crédit d’impôt puis-je espérer si j’installe un poêle à granulés de bois ?

Oui, vous aurez le droit à un crédit d’impôt de 30 % du prix TTC de l’appareil.

jQuery(document).ready(function(){ "use strict"; });