Ramonage et Débistrage

Ramonage

L’intervention de ramonage réalisée par nos techniciens sur vos poêles, chaudières, cheminées ou insert, ne se limite pas au « grattage » du conduit. Notre ramoneur saura répondre à vos éventuelles interrogations, il vous alertera sur d’éventuelles non-conformités sur votre installation et vous apportera conseils et sérénité.

Déroulement

Après avoir protégé son espace de travail, le ramoneur brossera le conduit soit de manière traditionnelle (cannes + hérisson), soit par ramonage rotatif, selon le contexte, le technicien choisira la méthode appropriée.

Un certificat de ramonage assurant la vacuité du conduit vous sera remis en fin d’intervention. Celui-ci pourra être transmis à votre assureur en cas de demande.

ramonage-2
ramonage fumisterie certifiée nantes
debistrage
presta-1

Débistrage

Intervention qui consiste à retirer du conduit les matières (Bistre, goudron, calcin..) qui ne peuvent être enlevées avec un ramonage.

L’action rotative de l’outillage utilisé nous permet d’éliminer ces matières inflammables. Notre outillage dernière génération nous permet de débiter des conduits maçonnés, inox et même tubés.

Le feu de cheminée

Un bruit de ronflement, les parois du conduit de fumée brûlantes, une odeur un peu acide et caractéristique se dégage. Des flammes ou des étincelles s’échappent du conduit à l’extérieur avec une grosse fumée ocre, pas de doute… c’est le feu de cheminée.

 Que faire : Fermer le tirage du foyer, du poêle, la trappe du foyer ouvert, la clef de tirage des appareils qui en sont équipés afin de couper l’oxygène.

Composer le numéro 18 ou le 112 pour demander les sapeurs-pompiers (cette action est souvent faite en premier….et le temps de l’appel laisse au feu l’avantage du tirage.

 Pourquoi le feu de cheminée est un événement important : 

La surchauffe engendrée par le feu de cheminée (plus de 1 000 degrés dans le conduit) permet à la chaleur de propager l’incendie (par conduction, convection, rayonnement au niveau des charpentes et des planchers….)  .

Le goudron est responsable des feux de cheminée, il est le résultat d’une mauvaise utilisation (marche au ralenti, bois pas assez sec) et/ou d’un conduit de fumée thermiquement pas assez isolé. Une épaisseur de goudron de un centimètre s’enflamme entre 130° et 170° et gonfle de 10 fois son volume initiale, si le conduit est un conduit maçonné de 20 par 20, il se retrouvera bouché avec un risque d’explosion ou un risque d’intoxication par les fumées si cela se passe pendant le sommeil des occupants.

Après extinction du feu de cheminée:

Les pompiers devront vous informer que le foyer ne doit pas être rallumé et qu’un technicien ramoneur devra venir effectuer  un ramonage suivi d’un diagnostic complet (voir règlement sanitaire départemental).

Plus rapide et plus facile : prenez rendez-vous en ligne directement !

jQuery(document).ready(function(){ "use strict"; });